skip to Main Content

De la parole aux actes …

Vers la fin du mois d’août, j’étais dans un chouette petit pub dans le Saanenland, ici, en Suisse, avec ma compagne, sur la terrasse en train de commander des bières. Cela m’a aiguillé sur un sujet souvent abordé au cours des trois ou quatre derniers mois : pourquoi ne pourrais-je pas trouver une bonne bière artisanale écossaise dans la plupart des endroits en Suisse que je connais et fréquentes ?

J’avais fait quelques recherches, assez agréables à vrai dire, qui confirmèrent mes impressions. Et oui, pour ma part, quelque chose manquait à l’offre de bière en Suisse. A l’inverse, je me suis aussi rappelé que ne pouvais pas trouver un vin suisse dans les pubs, bars à vin et salons d’hôtel écossais ; ce qui me semblait tout aussi illogique, car en vivant au milieu des vignes suisses, j’avais pu découvrir et apprécier la qualité de ces vins.

Je me rappelais qu’à Hong Kong dans les années 1990, j’avais pu déguster du vin suisse lors d’une présentation de la Suisse qui se déroulait à l’Hôtel Péninsule, le tout au son d’un orchestre de musique folklorique suisse. Quel bonheur se fût de retrouver un peu de la terre que l’on aime lorsque l’on est à l’étranger !

Binational de papiers mais surtout de cœur, j’aime à retrouver un peu de chacune de mes patries où que je sois.

Geneviève se tourna alors vers moi et dit, tout simplement : « Chéri, j’ai déjà entendu tout cela; je sais que tu es fier d’être suisse et écossais, alors pourquoi ne pas juste concrétiser ce désir, faire découvrir les vins suisses que tu aimes aux écossais et tes bières écossaises préférées aux Suisses, et tout le reste à l’occasion ? »

« Ah », dis-je : « tu veux dire « Good things from Switzerland for the Scots », et « De bonnes choses écossaises pour les Suisses ? »

« Précisément », répondit-t-elle.

« Bien », dis-je : « C’est une bonne idée, je suppose : OK : je vais m’y mettre tout de suite. »

Et c’est ainsi qu’est née l’idée de SuissÉcosse.

Back To Top